Visite du Ministre de l’Education Turque

 

Jeudi 16 juin 2005, Son Excellence Hüseyin Celik, Ministre de l’Education Turque accompagné d’une délégation Turque est venu visiter l’école Oasis de Maadi.

 

Après une visite des classes de Maternelle et de Primaire, Son Excellence Hüseyin Celik, Ministre de l’Education Turque a rencontré un groupe d’élèves de l’école dans la BCD.

Après une visite des classes de Maternelle et de Primaire, Son Excellence Hüseyin Celik, Ministre de l’Education Turque a rencontré un groupe d’élèves de l’école dans la BCD.

Son Excellence Hüseyin Celik, Ministre de l’Education Turque nous a laissé savoir qu’il était très impressionné par le niveau d’anglais de nos élèves qui s’étaient exprimés devant lui dans cette langue. Il a proposé à Mme Esmat Lamei, Directrice Générale de l’école Oasis de Maadi, de la rencontrer à l’automne prochain en Turquie pour envisager un jumelage entre l’Ecole Oasis de Maadi et une école privée Turque.

Fête annuelle « Harry Potter » Dimanche 3 avril 2005

 

Dimanche 3 avril dernier, nos élèves ont présenté au Grand Théâtre de l’Opéra du Caire leur spectacle annuel, sur le thème d’« Harry Potter », qui a remporté un véritable succès.

Docteur Gamal El Din Moussa, Ministre de l’Education Nationale Egyptienne, Son Excellence, Monsieur Guy Trouveroy, Ambassadeur de Belgique, les représentants des Ambassades du Canada, du Liban, du Burkina-Fasso, de Tunisie, de Turquie, de nombreux Ambassadeurs du Ministère des Affaires Etrangères ainsi que des représentants de la Francophonie en Egypte ont assisté à notre représentation . Ils ont tous été ravis de la qualité du spectacle et de l’excellence de nos élèves sur scène.

La préparation de ce spectacle, qui a fait découvrir à nos élèves toute une série d’activités et de situations, leur a demandé des qualités de rigueur, de volonté, de coopération, de créativité, de responsabilité et de maîtrise de soi. Ce projet collectif, fruit d’une année de travail, s’inscrivant profondément dans la démarche éducative et linguistique de l’Ecole Oasis de Maadi, a remporté un vrai succès.

L’Ecole Oasis de Maadi remercie, au nom des élèves, des professeurs et de l’administration, tous les parents et toutes les autres personnes ayant assisté à ce moment merveilleux.

 

Docteur Ahmed Gamal El Din Moussa, Ministre de l'Education Nationale(au centre)

Madame Esmat Lamei, Directrice Génerale et Monsieur Adel Lamei, Consul de Turquie à Port-Said et Suez (sur les côtés) , assistent au spectacle Harry Potter au Grand Théâtre de l'Opera du caire.

Son ExcellenceGuy Trouvery, Ambassadeur de Belgique, Madame Esmat Lamei, Directrice Génerale Docteur Ahmed Gamal El Din Moussa, Ministre de l'Education Nationale, Monsieur Adel Lamei, Consul de Turquie à Port-Said et Suez, Madame et Monsieur Docteur Abdel Aziz Hegazy assistent au spectacle Harry Potter au Grand Théâtre de l'Opera du caire.

Docteur Ahmed Gamal El Din Moussa, Ministre de l'Education Nationale prononce un discours à l'occasion du spectacle Harry Potter au Grand Théâtre de l'Opera du caire.

Remise d'un prix d'excellence par Docteur Ahmed Gamal El Din Moussa, Ministre de l'Education Nationale et Madame Esmat Lamei, Directrice Génerale.

Le premier semestre de cette année a été l’occasion de différents évènements sur lesquels nous souhaitons aujourd’hui revenir.

 

Accueil des professeurs

En début d'année scolaire, Mme Esmat El Lamei, Directrice Générale a invité l'ensemble du personnel de l'école à une réunion d'information sur l'année scolaire 2004/2005 et d'orientation des nouveaux professeurs.

 

« Ensemble pour le Futur de nos enfants »

A l'initiative de Mme Esmat El Lamei, Directrice Générale, des réunions d'information intitulées « Ensemble pour le Futur de nos enfants » ont été organisées à l'attention des parents d'élèves. C'est ainsi qu'ils ont reçu des informations sur la pédagogie appliquée dans la classe de leur enfant, sur le système du Baccalauréat International, sur la discipline, sur les différentes activités mises en place à l'école ainsi que de la manière dont ils peuvent s'impliquer plus concrètement dans la vie de l'école.

 

 

IBAEM regional conference for DP, MYP and PYP heads and coordinators

« Do the IB programmes meet the needs of today's students for tomorrow's world ? » - Istanbul, du 11 au 13 octobre 2004

En déplacement à la Conférence d'Instanbul, Mme Esmat El Lamei, Directrice Générale accompagnée de la Directrice Administrative de l'école et des Coordonnateurs du Programme Primaire, Programme du Premier Cycle Secondaire et du Diplôme, prononça un discours sur l'évolution générale de l'éducation en Egypte et sur l'expérience que connaît l'école Oasis de Maadi depuis qu'elle a décidé de proposer à ses élèves les 3 programmes offerts par l'Organisation du Baccalauréat International.

 

Rencontre avec le nouveau Ministre de l'Education Nationale Egyptienne

 

Le 25 octobre 2004, Mme Esmat a organisé une rencontre avec Docteur Gamal El Din Moussa, nouveau Ministre de l'Education Nationale Egyptienne et une délégation d'élèves de l'école Oasis de Maadi. Des élèves de Primaire, Collège et Lycée lui présentèrent une explication des trois programmes du Baccalauréat International : le programme du Primaire et ses projets, le programme du Premier Cycle Secondaire et ses aires d'interaction et le programme du diplôme , ses 6 groupes de matières, les matières que les élèves ont retenues ainsi que le mémoire, la Théorie de la Connaissance et le CAS (Création, Action, Service). Afin d'illustrer plus concrètement les activités mises en œuvre dans le cadre du CAS des 2 dernières années du Diplôme, ces élèves lui firent part également de la réalisation de leur projet de partenariat avec une école gouvernementale, l'école El Khabilry de Maadi au Caire. Après les avoir chaleureusement félicités et encouragés, Docteur Ahmed Gamal El Din Moussa leur proposa de les revoir dans un proche avenir. Le Ministre de l'Education Nationale Egyptienne se montra fort intéressé par les programmes proposés dans le cadre du Baccalauréat International et il demanda à recevoir les guides des matières afin de pouvoir mieux les étudier pour voir de quelle façon cette nouvelle philosophie d'enseignement pouvait être appliquée dans les programmes nationaux.